Tout_le_monde_s_en_va

Tout le monde s'en va de Wendy Guerra

Editions Stock, 279 pages

 

Le roman est le journal intime de Nieves, qu'elle débute lorsqu'elle a à peine une dizaine d'années. A la fin du roman elle a 24 ans. A travers son histoire, elle nous raconte la Havane des artistes et des intellectuels, la Havane de ceux qui attendent désespérément une porte de sortie. Grâce à sa mère, journaliste censurée, et ses rencontres, elle va rêver son départ... alors que tout le monde s'en va, elle attend...

 

Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman cubain, et après avoir entendu Wendy Guerra au Festival America, je me réjouissais de lire ce livre... mais ça a été une petite déception... Je n'ai pas aimé le style de l'auteur, trop basique, rien qui ne sorte de la norme, du simple récit... et l'histoire, je ne l'ai pas trouvée des plus passionnantes non plus... alors voilà, je suis restée sur ma faim... et mon commentaire en restera là aussi!

 

Cryssilda

drapeau_cuba