Le_nain_noirLe nain noir de Walter Scott

Editions de l'Aube, 249 pages

- Ecosse -

 

Elshie de Muckelstane, personnage difforme et hideux, vit dans les Highlands en essayant de se tenir loin de la société humaine qui l'a rejeté et blessé tout au long de sa vie. Il construit sa maison seul, et en bon rustre qu'il est, ne montre pas le moindre signe de politesse ou d'intérêt (apparent) à tous ses voisins qui le dérangent sans cesse.

De par son isolement et son apparence, il abreuve les croyances populaires et est très vite appelé "Le nain noir", celui qui joue avec les forces occultes et les esprits, celui qui est à craindre...

Autour de lui, des intrigues amoureuses et des conflits familiaux et historiques vont se jouer...

 

C'est mon deuxième roman de Walter Scott qui me conforte dans l'idée que je m'étais déjà forgée en lisant Le coeur du Mid-Lothian. Je crois que Walter Scott cherchait avant tout à raconter des histoires à ses lecteurs, et encore une fois, je peux le qualifier de grand conteur pour ce roman. Encore une fois également, je retrouve l'influence de Shakespeare sur les écrits de Walter Scott : Ce n'est pas très dur de s'en rendre compte, il le cite partout! Mais l'intrigue du Nain noir me fait beaucoup penser aux comédies de Shakespeare, telles que Songe d'une nuit d'été, Les joyeuses commères de Windsor etc... Ses personnages sont Shakespeariens, les situations également : la féerie et les superstitions, et le tout sous un fond historique. Pour moi, c'est un peu du Shakespeare en prose!

Donc, un très bon moment de lecture que ce roman, beaucoup d'humour et de burlesque, j'ai adoré le personnage bourru du nain noir.

Ce que j'ai moins aimé, c'est justement la trame historique, qui n'est pas spécialement claire et qui ne m'a pas passionnée plus que ça (la guégerre avec les Anglais, l'Alliance avec les français etc...)

 

Lire également l'avis d'Isil.

 

Cryssilda

Drapeau_scotland