le_liseurLe liseur de Bernard SCHLINK

Editions Folio, 243 pages

Année de première publication : 1995

A quinze ans, alors qu'il n'est encore que collégien, Michaël va rencontrer une femme de 20 ans son aînée et va devenir son amant. Leur routine est tout établie, il va en cours, la rejoint le soir, il lui fait la lecture, puis vivent pleinement leur relation amoureuse. Cette liaison va durer six mois, jusqu'à ce qu'Hanna disparaissent un beau jour... Michaël va rester hanter par Hanna durant de longues années... il finit par la retrouver sur le banc des accusés dans un tribunal, alors que lui est maintenant étudiant en droit.

Voilà un livre dont j'ai toujours beaucoup entendu parler en bien, donc quand il m'a été suggéré comme lecture allemande, je l'ai commandé sans hésiter, et sans savoir de quoi il parlait. Il se trouve qu'il tombe pile poil dans un sujet qui m'intrigue dans la société allemande : Comment vivre et assumer le passé du pays...

J'ai été captivée par ce roman et bizarrement je n'ai été dérangé par aucun des thèmes qu'il aborde.

Tout d'abord, le couple : C'est une histoire d'amour entre un jeune de quinze ans et une femme de trente cinq. Ca peut paraître déplacer, mais finalement, l'auteur le présente bien, sans perversité, sans point de vue bizarre, c'est juste une histoire d'amour. On sent bien qu'Hanna est peut-être une peu dérangée parfois, que son histoire cache quelque chose, elle ne l'appelle que "garçon". Mais bon, c'est écrit avec pudeur, et il n'y a rien de choquant.

Ensuite, l'auteur met en scène des situations dérangeantes pour le jeune Michaël, de la génération d'après guerre : Comment regarder ses parents en face alors qu'ils ont 'laissé faire', comment il peut continuer à aimer passionnément Hanna alors qu'il est maintenant totalement au courant de son sombre passé. Avait-elle le choix d'être bourreau? Adhérait-elle à cette machine infernale? Le fait qu'il l'ait aimée avant de connaître son passé justifie-t-iljustifit-il qu'il l'aime encore? Cautionne-t-il l'Histoire en l'aidant ? Ce thème, cette ambiguïté ne m'ont pas non plus dérangée... ça m'a plus mené à réflexion, à essayer de me mettre dans la situation...

Je conseille ce roman à tous. C'est très bien écrit, c'est une belle histoire d'amour, et ça fait vraiment réfléchir.

Cryssilda

drapeau_allemand