une_vie_fran_aiseUne vie française de Jean-Paul Dubois

Editions de l'Oliver, 356 pages

Publication : Année 2004

Ce roman raconte la vie française de Paul Blink. Il naît à Toulouse d'une mère correctrice et d'un père concessionnaire de Simca. Il a une vie plutôt banale jusqu'à l'âge adulte, une vie très française et il se ballade à travers les époques de la société françaises en se laissant emporter par l'ambiance et les évènements. Il finit par se marier, sa femme est chef d'entreprise, il décide alors d'élever ses deux enfants.. puis il devient photographe d'arbres et se sent complètement hors de la société et de son époque, n'ayant pas les mêmes préoccupations que les gens de son âge.

Voilà un livre que je n'aurais jamais lu s'il ne m'avait été offert lorsque j'ai participer au jury du prix du roman, fnac en 2004 (je crois qu'il a gagné, mais je n'en suis plus certaine...). J'ai d'ailleurs mis du temps à le lire... et pour tout dire, j'ai fini par le commencer parce que je croyais qu'il parlait des relations français / allemands d'après guerre, mais je me suis de toute évidence plantée de livre, d'année, et de gagnant du roman fnac.. dommage moi qui avait un bon souvenir de l'auteur lors de la rencontre (mais c'était qui?).

Bref, je n'aurais jamais lu ce roman de moi-même car chaque partie porte le nom d'un président français (on commence par De Gaulle et on se les tape tous jusqu'à Chirac - premier mandat) et rien que ça, ça fait peur!

Mais finalement, j'ai tenté et je suis même allée jusqu'au bout de ce livre qui m'a même plutôt captivée. Je ne lis pas beaucoup de littérature française, et même le titre du roman me faisait peur... "Une vie française"... ça veut dire quoi? Ca veut nous donner des définitions et des repères?

Mais bon, je trouve que le roman porte vraiment bien son titre... car quand on a grandit en France (même si je n'étais pas née sous De Gaulle) on se retrouve vraiment dans le portrait qui est fait de la société française et ça passe bien, il y a une histoire, ancrée dans la période, une vie qui illustre ce que c'était d'être français durant ces années là. C'est étonnant, et on s'identifie beaucoup parfois au personnage en ayant comme repère sa propre famille. En lisant ce livre, pour une fois, je me suis sentie vraiment française (et ça, je vous le dis, ça n'arrive pas souvent!)

Cryssilda