Mme Muir et le fantôme de R.A. Dick

Editions : Bibliothèque de l'Evasion / L'Atlante, 1945, 218 pages

Mme Muir vient de perdre son mari architecte, elle se retrouve seule avec ses deux jeunes enfants. Elle décide alors de profiter de la mort de son mari pour s'éloigner de sa belle-famille superficielle et oppressante et commence par se chercher une nouvelle maison ailleurs. Elle prend le train pour Whitecliff et rencontre un agent immobilier, il lui présente un éventail des maisons disponibles dans les alentours mais garde une réserve inhabituelle dès qu'il parle de la Villa des Mouettes, au bord de la falaise. Il n'en faut pas plus à Lucie et elle insiste pour la visiter. Elle tombe amoureuse de cette maison étrange, poussiéreuse à qui elle veut redonner une nouvelle vie. Mais la maison est hantée par le Capitaine Gregg, vieux marin aventurier au sale caractère, bien décidé à régler les affaires qu'il a laissé en suspens à sa mort - d'où la réserve de l'agent immobilier qui est bien loin d'ignorer la présence du fantôme. Mme Muir, incontrôlable, va décider de cohabiter avec le fantôme et une belle histoire d'amitié va petit à petit s'intaller entre eux...

Je ne devais absolument pas lire ce livre, je ne savais même pas qu'il existait ! Mais la bibliohtèque est un endroit bien dangereux... alors que je choisissais un Dickens, voilà que mon oeil gauche tombe sur ce livre, sagement installé à côté et qui n'attendait que moi. Il faut savoir que l'on m'a offert le DVD de cette histoire il y a un an, et que j'ai trouvé le moyen de ne pas le regarder encore... Alors je prends le livre dans ma main (gauche toujours), là je sens que c'est foutu (surtout que je lis que c'est un classique de littérature anglaise! Ahem, même si l'auteur est écossaise, mais passons!) et je le mets avec les autres dans mon sac Wilkie (l'objet indispensable pour frimer à la bibliothèque).

C'est un très joli roman et une très jolie histoire. Je n'ai pas trouvé le chef-d'oeuvre auquel je m'attendais (simplement parce qu'on me dit que c'est le film le chef-d'oeuvre, je pense) mais j'ai vraiment apprécié ma lecture ! La psychologie de Lucie m'a semblé un peu légère par contre et elle a accepté cette histoire de fantôme un peu trop facilement je trouve, peut-être parce que le but de l'auteur n'était surtout pas d'effrayer ses lecteurs, mais de créer une belle histoire. J'ai adoré le personnage du Capitaine Gregg, sa mauvaise humeur, ses tendances parfois à trop entrer dans la vie de Lucie et de faire des petites frayeurs à son entourage, son côté aventurier au grand coeur. Moi je veux bien qu'un fantôme comme ça vienne hanter mon appart', sans problème !

J'ai aimé la trame narrative, le fait que l'on suit Lucie et sa famille à travers les années, qu'on survole sa vie, les ellipses, un peu comme le fantôme qui disparait de l'autre côté et qui repasse de temps en temps se méler de la vie de Lucie pour voir si tout va bien !

Et la fin, quelle fin !! Elle m'en a donné des frissons !!

Un très bon moment de lecture, je vais regarder le DVD dès que je trouve un moment (sujet délicat ces derniers temps!)

God save the tea Classique-final-4