les 39 marchesLes 39 marches de John Buchan

Éditions Librio, 128 pages, texte original de 1915

Richard Hannay s'ennuie ferme à Edinburgh - décidément, Edinburgh est la ville où l'on s'ennuie ferme. Il désespère que quelque chose lui arrive enfin, une petite aventure, de l'inattendu, n'importe quoi ! Aussi, lorsque son voisin cogne à sa porte pour lui raconter une histoire abracadabrante, il ne se fait pas prier pour se se plonger corps et âme dans son aventure. Quand il retrouve ledit voisin assassiné dans son salon, il pense que décidément il n'en demandait pas tant, mais tel un joyeux fugitif, il part au travers de l'Ecosse pour fuir la conspiration internationale qui lui est tombée dessus !

On suit agréablement les périples de Richard à travers l'Ecosse. Sa paranoïa exacerbée nous fait d'abord sourire, il a tellement soif d'aventure, qu'il se veut un fugitif tout dévoué à sa cause près à sentir la moindre menace, à guetter les moindres suspects au fin fond de la campagne écossaise. Ce n'est pas tant l'intrigue qui fait l'intérêt du livre, mais la fuite parodique de Hannay, les paysages écossais, les trous d'eau dans la bruyère, la pluie... l'Ecosse quoi ! C'est loquace et frais, et, je crois que je n'ai pas bien compris le dénouement du complot finalement, mais tout comme semble le penser l'auteur : peu importe l'intrigue, du moment qu'on ne s'ennuie pas !

Livre lu dans le cadre du Challenge Alfred Hitchcock, en lecture commune avec ma copine Titine !

Billet récapitulatif du challenge Hitchcock dans Challenges Logo-Hitch6-885x1024

 Classique_final_1