6h41-cover06H41 de Jean-Philippe Blondel

Edition Buchet Chastel, 2013, 232 pages

Cécile Duffaut rentre d'une visite chez ses parents pour un week end à Troyes, ville de son enfance et de sa jeunesse. Elle s'installe dans le train de 06h41 et, alors qu'il s'imagine un voyage paisible sans aucun passager à côté d'elle, un homme hésite puis s'installe. C'est Philippe Leduc, un amant de jeunesse avec lequel ça a mal tourné. Les voici, vingt-sept ans plus tard, dans le même train.

Ce n'est pas un roman sur des effusions de retrouvailles, bien loin de là ! La promiscuité des anciens amants leur permet, chacun de leur côté, pendant l'heure et demie que dure le voyage, de faire un bilan sur eux-mêmes depuis ces vingt-sept ans : Ce qu'ils étaient, leurs failles d'alors. Ce qu'ils sont devenus et leurs faiblesses d'aujourd'hui. Les deux "amants" doutent puis se reconnaissent, mais ne se parlent pas. Pourtant, l'auteur par son jeu d'alternance des voix narratives va les faires dialoguer. Ils ne se parlent pas, mais tous deux pensent à leur histoire passée qui les a marqués chacun à leur manière malgré son caractère bref.

J'ai lu ce roman avec beaucoup de plaisir : Le style, sans être exceptionnel, est fluide et agréable. L'altérnance de points de vue donne une pointe d'humour au récit, ponctué par les courts dialogues que chaque voyageur peut être amené à échanger au cours d'un voyage. J'ai bien aimé le rythme du roman, l'accélération alors qu'ils se rapprochent de la gare de l'est etc... L'auteur fait de son mieux pour réduire la distance entre les personnages et le lecteur, il installe son histoire dans le réel (ce qui m'a fait sourire à plusieurs reprises, vivant du bon côté de Paris, la fin de leur trajet ressemble beaucoup au mien tous les matins!). Je me suis aussi reconnue à plusieurs reprises dans leurs attitudes et leurs remarques face à la vie et au temps qui passe. 

Ce roman est le premier sélectionné parmi les quatre qui formeront la liste finale en compétition pour le Prix Relay des Voyageurs. Jusqu'au mois d'avril un wagon des blogueuses (Stéphie, Leiloona, Moka, Clara, Noukette, Saxaoul) est chargé de lire tous les romans en lice ! Voyons la suite, mais Jean-Philippe Blondel me semble une bonne recrue de Prix Relay, il a toutes ses chances, à mon humble avis !

Livre lu en lecture commune avec Stéphie et Noukette, retrouvez également les billets de  Clara, Saxaoul.

prix-relay-logo-copie-1.png

Bientôt, nous vous parlerons de Heureux les heureux de Yasmina Reza, et ça c'est une tout autre histoire...