CuckoosCallingCoverThe Cuckoo's Calling de Robert Galbraith

Editions Sphere, 2013, 449 pages

Après mon gros coup de coeur pour Une place à prendre, je ne pouvais que me ruer sur ce nouvel opus de JK Rowling.

Quand la top model Lula Landry tombe de son balcon londonien après une soirée bien arrosée, tout le monde croit au suicide de la célébrité... sauf son frère ! Il décide alors d'engager le détective privé Cormoran Strike pour rouvrir le dossier quelques mois après cette mort imprévisible. L'enquête va se dérouler dans le monde (pourri) des célébrités, de la mode, des producteurs de films etc... Lula est une jeune femme métisse qui a été adoptée par de riches anglais blancs. La recherche de ses géniteurs lui a-t-elle brûlé les ailes ?

Ce roman m'a moins plu que Une place à prendre, peut-être parce que ce n'est cette fois pas un roman social. Et moi, la vie des célébrités, le monde des célébrités, c'est le moindre de mes soucis. Même si ce roman ne s'arrête pas juste à ça, bien évidemment. Mais, ce côté très paparazzi etc en dit long, je crois, sur la vision qu'à JK Rowling de la célébrité. Je crois que c'est un règlement de compte de la part de l'auteur, qui décide EN PLUS, de publier ce roman anonymement. On sent bien que tout cela la soûle et qu'elle veut juste écrire ses livres, les publier, qu'ils soient lus. Et c'est tout. Son roman est alors une belle allégorie d'elle même (un pseudonyme n'est-il pas une forme de suicide?)

Le thème m'a donc passablement parlé, mais il faut avouer que l'intrigue est bien menée, que le style est bon, que les personnages sonnent vrais etc... J'ai particulièrement aimé le personnage de Cormoran Strike qui se retrouve propulsé dans ce bazar alors que (comme moi), ça ne le passionne pas une seconde. Robin, son assistante est bien amusante également. L'ambiance londonienne a également été bien rendue, pour mon plus grand plaisir !

Mais, à la décharge de l'auteur, le fait que j'ai été moins embarqué vient certainement itou de mon rythme de fou depuis trois mois. J'ai lu ce roman de façon très haché quand mon état me permettait de me concentrer sur livre.

Mais quand même, j'en garde un bon souvenir de lecture et je suis impressionnée par le personnage de JK Rowling, qui passe sans aucun problème d'un genre à un autre. J'attends donc son prochain roman, que je lirai sans aucune doute possible !