Y comme Romy de Myriam Levain et Julia Tissier

Illustrations de Louison

Éditions Robert Laffont, 2014, 245 pages

Romy aborde la trentaine. Tout juste larguée par son mec, elle enchaîne CDD sur CDD dans un job qui n'a rien à voir avec ses études littéraires (tiens...) et vit dans un petit studio parisien. Lorsqu'elle ne bosse pas, elle enchaîne soirées alcoolisées entre copines et soirées alcoolisées chez les copains pour se trouver un mec, même si juste pour la soirée, ça ne pose pas de problème. Elle doit également faire avec ses parents divorcés qui mènent leur vie sentimentale de la même façon que leur fille.... en se confiant à leur fille ! (qui mieux qu'elle pourrait comprendre, d'ailleurs ?)

Romy est un livre frais et amusant, à la Bridget Jones, un livre clairement pour filles ! On s'y retrouve parfois, d'autres fois pas du tout, Romy c'est comme une copine qui nous raconte ses histoires dans un moment un peu instable de sa vie. On a toutes une Romy dans notre entourage !

Je me suis reconnue à plusieurs occasions : le frigo vide du dimanche, le coiffeur qui sait mieux que toi ce que tu veux, l'attente des textos (ahahah!), les stratégies des premiers rendez-vous, les parents (ou la tante!) et facebook.... Mais force est de constater que l'on finit par mûrir, je suis en fin de trentaine maintenant, et je regarde ça d'un oeil plus distant, et la plupart des situations ne s'appliquent vraiment plus à ma vie actuelle ! Ouf ! (ahah) Un petit air de nostalgie (ou pas!) en lisant ce livre, donc !

Le livre est composé de petites entrées aux titres évocateurs : L'ex, La capote, La collocation.... Il est truffée d'humour et teinté de fraîcheur. Cette légèreté est accentuée les illustrations très amusantes qui résument bien l'humeur de Romy ou la situation évoquée (titres et illustrations qui peuvent être sacrément embarrassantes quand on lit l'ouvrage dans la salle d'attente bondée d'un médecin.)

J'ai passé un très bon moment avec ce petit livre, j'ai beaucoup ri et je me suis sentie quelque peut sentie soulagée de constater que, quand même, chuis plus comme ça. Ou que, quand même, j'étais pas totalement comme ça non plus !

Je ne suis pas la seule à vous parler de ce livre aujourd'hui, il y a également Leiloona, Karine et Fanny...