les jumeaux

Les jumeaux de Black Hill de Bruce Chatwin

Traduit de l'anglais par Georges et Marion Scali

Éditions Livre de poche, 1982, 375 pages

Les jumeaux de Black Hill, ce sont deux gallois élevés dans une maison où "l'une des fenêtres ouvrait sur les vertes prairies d'Angleterre et l'autre donnait, au-delà du bouquet de mélèzes de Black Hill, sur le pays de Galles." Ils naissent dans une ferme, dans une famille de paysans, du moins, leur père Amors l'est. Marie, leur mère, quant à elle, a été élevée par un pasteur, elle a voyagé aux Indes mais s'est follement éprise du jeune Amos à la mort de son père et l'a, par conséquent, bien vite épousé. Renonçant aux raffinements de la vie (elle a dû rapidement éviter de lui cuisiner de la cuisine trop exotique!), elle a dédié sa vie à son mari, à ses trois enfants (les deux jumeaux et une fille plus jeune) et à la tenue de la ferme. Le roman est une saga familiale, même si par rapport aux saga habituelles le nombre de personnages est réduit. Le livre raconte la vie des deux jumeaux, Lewis et Benjamin, inséparables. D'ailleurs ils ne se quitteront jamais, et lorsque ça arrive par petite période, les deux garçons dépérissent dans leur coin. Lewis, depuis toujours, ressent les émotions et les douleurs de son frère, quelque soit l'endroit.

Le roman de Bruce Chatwin est intéressant et très riche à plusieurs niveaux. Il raconte bien sûr la vie des deux jumeaux, une vie inhabituelle, les jumeaux refuseront de se marier, ils dédient leur vie l'un à l'autre, ils forment un tout, la personnalité de l'un étant contrebalancé par celle de l'autre jumeau, comme la dualité d'une même personnalité. Marie se complaît dans cette situation, elle encourage d'ailleurs chacun des jumeaux à ne pas laisser l'autre partir.

C'est également un roman qui traverse les époques. Le roman débute au début du dix-neuvième siècle et se termine à l'aube de l'an 2000. Mais l'intrigue se déroule au fin fond des montagnes galloises, alors on perçoit à peine les changements. Les jumeaux ne quittent d'ailleurs jamais leur campagne et le progrès n'est perceptible que par les gens de passage, ou la technologie qu'on leur apporte petit à petit. En ce sens, le roman semble hors du temps avec seul piliers les deux jumeaux.

C'est également l'occasion pour le lecteurs de passer de belles heures dans la campagne galloise que de lire ce livre. Je ne connaissais pas Bruce Chatwin mais j'ai découvert qu'il était d'abord connu pour ses récits de voyages. Tout ceci est très perceptible dans ce roman, Chatwin dépeint majestueusement la nature et l'atmosphère. Il respecte sincèrement la nature, les animaux, les destins et les gens. C'est alors un roman chaleureux et dans lequel on se sent bien. On aime à côtoyer les deux jumeaux qui n'ont pas eu la vie facile mais qui reste indéniablement des gens bons.

J'ai beaucoup aimé ce roman et je suis très curieuse de découvrir plus encore le personnage de Bruce Chatwin (car, c'est parait-il, quelqu'un de bien singulier) et de lire ses récits de voyage.

keep-calm-and-read