L__o__vont_les_morts

Là où vont les morts de Liam Mc ILVANNEY

Traduit de l'anglais par David Fauquemberg

Éditions Métailier, 2015, 346 pages

Gerry est journaliste au Glasgow Tribune, il a retrouvé la rédaction après des années d'érrance après une faute professionnelle. Le bureau de son plus vieil ami, Martin Moir, qui s'occupe de la section criminelle est décidément vide. Martin ne se montre de tout de façons par très souvent d'habitude, trop pris par la boisson. Mais, on apprend sa mort au bout de quelques jours, suicide apparent, il s'est jeté d'une falaise au volant de sa voiture. Gerry va devoir reprendre la rubrique de son ami et les cas qu'il va devoir couvrir le forcent à mener l'enquette sur la mort de son ami dans une ville de Glasgow noire et glaçante.

Le personnage de Gerry est assez attachant, j'ai aimé lire ses aventures familiales mais j'ai du mal avec le milieu du journalisme dans les romans surtout ajouté à des intrigues politiques. L'idée de montrer Glasgow sous un autre oeil m'a plu mais je me suis rapidement perdue parmi les différents gangs, je ne savais plus qui faisait copain copain avec qui etc... et puis quand les politiques s'en sont mêlés, je me suis trouvée encore plus hors de l'histoire. J'aime les polars et les histoires de voyous mais pas trop celles de magouilles a priori, du coup je suis petit à petit passée à côté de ce roman et j'avoue que je n'y comprenais plus grand chose à la fin du livre car j'avais perdu l'attention nécessaire à suivre le cheminement de l'intrigue.

Ce n'est donc pas un mauvais livre, c'est juste que ce n'est pas mon style... donc avis mitigé.