L-homme-ideal-existe_-Il-est-Quebecois-un-extrait-en-exclusivite-!

L'homme idéal existe. Il est Québécois de Diane Ducret

Éditions Albin Michel, 2015, 192 pages

Par hasard, une jeune parisienne rencontre un beau québécois dans les rues de Paris. Il est dans une galerie d'art, elle est dans la rue, ils se regardent à travers la vitre. Ils passeront la soirée ensemble et le jeune homme décide de l'inviter à passer une semaine au Québec, tout frais payés, dans une belle maison au milieu de la forêt. Elle en a eu des mecs avant et lui, forcément, lui semble singulier, exotique, tout ça. Elle part et là c'est le choc culturel, elle ne le comprend pas quand il parle, elle n'est pas patiente, bref elle est très chiante... alors que son prince charmant est tout simplement parfait.

A la lecture de ce résumé, on enchaîne un peu les clichés, non? Au début, j'ai trouvé ce roman marrant. Le personnage dépeint d'une façon assez juste les différentes sortes de cons qu'une nana peut rencontrer dans sa vie. Et puis, elle s'envole pour le Québec et là ça s'est gâté. La jeune fille (connaît-on son nom? Je ne m'en souviens pas) est une emmerdeuse, une vraie, une râleuse, une vraie aussi ! Très rapidement, on se demande comment son québécois fait pour ne pas perdre patience et surtout ce qu'il lui trouve à cette conne de parisienne!

Le roman étalle une trop grosse couche de clichés dans ses pages et c'est bien poche!... Ok c'est amusant, le choc des cultures tout ça... je l'ai moi-même vécu en allant au Québec (enfin c'était pas toujours amusant en fait) mais très vite, si on est un peu futé, on arrête de prendre les expressions québécoises au pied de la lettre (enfin moi je ne les ai jamais prises au pied de la lettre, je me doutais que je ne comprenais juste pas), et pire, au bout de quelques jours, on se met même à comprendre tout seul ! Alors bon, ce côté-là "il me dit que des choses bizarres ce mec", ça m'a quelque peu soulée. Surtout que lui reste de marbre à sa connerie chronique.

Et puis, oh mon dieu la chute ! J'en attendais finalement pas moins de la part de notre héroïne mais WTF ?!?

Bref, une lecture assez hallucinante pour débuter le mois Québécois de Karine et Yueyin, pour la suite, je vais m'en remettre aux valeurs sûres! C'est à dire des romans québécois, des vrais !

québec en novembre