agatha-raisin-enquete-la-quiche-fata

Agatha Raisin enquête - La quiche fatale (tome 1) de M.C. Beaton

Éditions Albin Michel, 2016, 320 pages

Agatha Raisin est à la tête d'une grande agence de communication londonienne. Après ses longues années de dur labeur à économiser pour réaliser un jour son rêve d'aller vivre dans les Cotswolds, elle prend enfin sa retraite. Elle achète un douillet cottage et file à peine son pot de départ achevé pour s'y installer. Mais voilà, pas facile de se faire à la vie dans un petit village, aussi joli soit-il, quand on a passé toute sa vie dans la bonne odeur de Londres ! Et puis qu'est-ce qu'on s'ennuie ! Elle tente alors un manoeuvre d'intégration.... le fameux concours de quiche annuel auquel elle s'inscrit et qu'elle doit absolument remporter pour gagner le respect de tous ! Fissa, elle file à Londres chez le roi de la quiche, en ramène une et le tour est joué! Elle est certaine de gagner ! Mais voilà, la quiche est empoisonnée et sera fatale au président du jury.. enfin un peu d'animation, l'enquête va pouvoir commencer ! On ne la lui fait pas à elle ! D'un coup, elle se transforme en Agatha Christie des bas-fonds de la cambrousse !

Quel roman agréable et qui sent bon l'Angleterre ! Agatha est amusante, tellement anglaise, subtile comme un détective de roman policier, décalée, maladroite... bref, très attachante et on se régale à suivre ses (mes)aventures à travers le village ! C'est que quand même, elle n'en rate pas une ! Elle apparaît au début comme une vieille snob râleuse, elle regarde les villageois de haut, elle est à la limite de les mépriser. Et pis, faut bien se faire une place hein, c'est quand même son cottage rêvé depuis l'enfance ! Dans les pubs ou au presbytère, tentant de faire bonne figure, elle va petit à petit s'attacher à ses voisins et baisser les armes, la rendant toujours aussi maladroite et amusante ainsi qu'attachante, cette fois.

Ce livre a, vous l'aurez compris, tout d'une histoire du style comédie-anglaise-comme-on-aime-à-en-regarder au ciné, mais c'est bien plus encore ! Le style est rythmé et enjoué et M.C. Beaton n'hésite pas à jouer avec tous les clichés justement présents dans ce genre de comédie : Agatha regrette amèrement, par exemple, de de pas trouver son beau colonel célibataire dans le cottage d'à côté qui est au contraire habité par une vieille bique ! Elle essaie de rentrer dans son cliché de vie de cottage, mais les habitants du village ne l'y aident vraiment pas !

Une bien belle découverte sachant qu'une vingtaine de tomes de ses aventures existent déjà et que le deuxième m'attend sagement sur la table de nuit !

Livre lu dans le cadre du Mois Anglais que j'organise avec my dear Lou.

!cid_DE191921-A1BC-4EB3-8685-36C1CAA3B48D british mysteries lou