J'ai un peu délaissé mes billets voyage ces derniers temps, le coeur n'y était probablement pas... Je dois encore vous parler de l'Allemagne, de la Suède... peut-être même que je n'ai pas publié mon billet Scottish 2015 ! Un jour peut-être... N'empêche qu'il faut que ça change, le nom de mon blog c'est Voyager... Lire... que diable !

Voilà donc... Arran, une nouvelle fois !

Ça faisait longtemps que je n'étais pas allée sur mon île et c'est avec un plaisir non boudé que je l'ai retrouvé en février dernier en compagnie de ma copine Lamalie.

Edinburgh - first night

Mais d'abord, arrêt à Edinburgh pour une belle soirée ! On rend visite à Rebus dans son pub (mais la cheminée était en braise, zut!), on se fait une visite by night, à l'aveugle ! On tombe dans l'antre de Frankestein. Fims lugubres en noir et blanc qui tournent en boucle, et Frankenstein lui-même qui arrive pour nous faire une petite danse ! On a kiffé !

DSCF6720 MOuhahahahAha !

Ca, c'était juste après une balade nocturne dans le cimetière à faire nos malignes ! Tout en sachant que des couches de squelettes reposaient sous nous... brr !

Arran  - Second day

Il est important de le préciser une fois encore, les gars de l'office du tourisme savent y faire pour nous accueillir, et ils se sont sacrément améliorés depuis leur lancé d'écureuils de jadis ! Arrivées en fanfare parmi une haie d'honneur de dauphins autour du ferry, malgré le temps chargé, voilà qui est de bonne augure. A peine les pieds sur l'île, un arc en ciel se déploie sur la mer, en face de notre hôtel de Brodick !

DSCF6778 Un arc en ciel, notre bateau, la mer, une voiture bleue.

Ni une, ni deux, nos valises déposées, après un premier verre arranais face à la mer, nous partons à l'assaut de l'île, à pied. Montagnes, moutons. Soudain, nous tombons sur la savonnerie de l'île et.... sur la fromagerie ! Et là, c'est le drame ! On entre, on évalue la situation et on ressort avec des fromages qu'on grignote, comme ça, à l'arrêt de bus ! (depuis, je fais la même chose en France, bref.) C'était juste le top du top, cette aventure ! Le bus arrivant, nous partons retrouver Lochranza (qui a décidé de fermer ses hôtels et autres b&b en hiver, je ne comprends pas pourquoi) pour tenter une visite de la fameuse distillerie (souvenez-vous, sans sa cafétéria, Isil aurait probablement fini par tuer un mouton joueur de foot pour survivre!). Dans le bus, c'est toujours aussi beau ! Les montagnes colorées, les zombiches qui gambadent, un peu de secousses, mais ça fait partie du voyage ! Dans le bus aussi, une expérience Ken Loach, on a vécu "La part de l'ange" de l'intérieur avec des cassos' en route eux aussi pour la distillerie... du coup, on a préféré attendre pour ne pas se retrouver dans le même groupe de visite qu'eux.... on a rencontré un chat, nous avons dégusté un sandwich sur le plus beau parking d'Ecosse, face aux montagnes, et après, ben c'était trop tard, les visites se terminent tôt en hiver à Lochranza.

DSCF6831 Un rai de lumière, que la montagne est belle !

Mais Lochranza, c'est bien plus qu'une distillerie, et on prend 123.000 photos au moins (à ajouter à ma collection de 698.000 déjà)... la montagne est belle, la mer aussi, le château toujours en ruine et le froid encore plus mordant que d'habitude ! Les huîtrier-pies sont là, mais j'ai beau guetter, pas de phoques ! (mais on s'en fout, on en a vu quelques uns depuis le bus!)

DSCF6866 Mais où sont les zombiches ??

DSCF6930 Zénitude...

Congelées comme des magnums, le bus nous amène ensuite vers Blackwater pour un incroyable couché de soleil et un pause pub bien méritée !

DSCF6967

Le soir, on est juste mortes alors on tente le resto gastro de l'hôtel les yeux à moitié fermés !

Arran  - Third day

Le lendemain, on achète de beaux gants rouges (l'un d'eux se trouve maintenant perdu quelque part dans les rues de Stockholm, pauvre doudou) et on part à l'aventure d'un nouveau chemin de rando ! Notre mission, si nous l'acceptons, partir à pied jusqu'à Lamlash, à travers la montagne ! Le temps nous épargne et nous voguons à travers la nature quand, soudain ! des signes mystérieux nous mènent hors du sentier... pour découvrir un campement peu commun de la zénitude ! Magique, tout simplement ! On cherche désespérément le stone circle indiqué sur ma carte (pourrie), on s'acharne, on s'acharne vraiment, mais on ne le trouve pas.

DSCF7005 De la musique en bois

DSCF7007 Au fond, une cabanne, on a flippé, on l'a ouverte. Bref, c'était des toilettes ! :-D

A Lamlash, on est ravies mais... mortes ! de fatigue, de froid, mais on kiffe trop la plage, le silence, le vent, les coquillages, les cygnes de mer. On se dit qu'on se trouverait bien un endroit un peu au chaud... alors on rentre dans un pub... THE pub : vue imprenable sur la mer, cheminée (un vrai pub a une cheminée), bière locale et fromages !!! (oui, on a une addiction certaine à ces petites choses.) Instant parfait. Juste PARFAIT.

DSCF7071 Des cygnes, au loin, des boudhistes.

DSCF7080 Isn't it perfect ?

On finit par s'arracher au lieu, à rentrer... On a prévu d'aller manger dans le pub de Bordick, mais on a trop traîné, on retourne à la brasserie de l'hôtel, on écoute Texas et on parle aurores boréales avec le barman. Le rêve, quoi !

Arran  - Fourth day

Le lendemain, lourd programme avant de rentrer à Edinburgh... On se lève aux horreurs pour aller voir THE stone circle de l'île. Y'a un bus pour y aller, un pour revenir avant le ferry. Genre, il est six heures du mat, on en peut plus, mais on ne se le dit surtout pas, et on se traîne jusqu'au bus. Du bus, on se traîne jusque dans un champs et d'un coup d'un seul, on oublie le froid, la fatigue, les horreurs matinales et on parle aux moutons qui nous ignorent royalement, mais c'est pas grave ! Au loin, un berger avec son chien rassemble les troupes ! Les montagnes resplendissent ! On kiffe trop ! et c'est rien de le dire ! Au bout du chemin, les vieilles pierres, une maison en ruine, encore des moutons, de la tourbe dans laquelle je m'enlise en prenant un raccourci, haha !

DSCF7137 Les moutons, c'est toujours sympa !

DSCF7185 Des vieilles pierres, de la tourbe, des montagnes.

Pis enfin on teste le pub de Brodick, excellent ! Au chaud, tout beau, tout bon... et là, c'est le drame ! Juste assez de temps, comme prévu dans notre planning, pour une virée en librairie ! Je voulais absolument TOUT leur rayon Écosse... j'en ai juste pris... deux ou trois... (pas lus à ce jour, mais c'est là et ça m'attend, et ça, c'est cool !)

20161022_132243_2__2_ Oui, c'est un peu improbable Glancoe et les Indiens...

Ferry, train, retour à Edinburgh, dîné de mortes vivantes à l'Albanach (j'aime ce pub!), pis on squatte le salon du l'hôtel et on picole un peu.... mais beaucoup moins que les gens d'à côté, d'ailleurs, y'a une fille qu'en a perdu de vue ses compagnons imbibés au cours de la soirée !

Voilà, c'est fini. Jusqu'à la prochaine fois ! Scotland rules !