Zorba le grec

Zorba le Grec

Film de Michael Cacoyannis, 1964, 2h04

Avec Anthony Quinn, Alan Bates, Irene Papas...

Certains se souviennent peut-être comme j'avais adoré Alexis Zorba lors de ma lecture il y a quelques années. Depuis, je voulais voir le film... ce que j'ai enfin pu faire cet été car il traînait dans les caisses de DVD de mon oncle.

Je me mets en condition, il fait bien chaud, une journée parfait pour baisser les volets et s'envoler vers la Grèce en compagnie de Zorba, ce grand philosophe de mon coeur.

L'histoire...

Sous un malentendu, Zorba embarque pour la Crète avec son "patron", un jeune anglo-grec qui revient s'installer sur les terres de son père pour reprendre l'exploitation d'une mine. A leur arrivée, ils sont accueillis en grande pompe dans le petit village, tout le monde veut sa part du gâteau qui peut apporter le jeune patron. Il ne se passe pas grand chose dans ce village, il y a quelques veuves qu'on surveille bien minutieusement, on picole dans le café, et voilà, c'est tout.

Zorba, lui, adore les veuves, c'est sa grande passion dans la vie... alors il va fricoter avec leur première logeuse, Bouboulina.

C'est un film pour lequel Anthony Quinn a reçu un oscar pour sa prestation de Zorba... Ok... il essaie de son mieux d'incarner le personnage, sa folie, sa bonne humeur etc... mais il manque quelque chose, cette folie des mots qui le rend pétillant dans le roman et qui a bien du mal à être retranscrite dans le film. Finalement, il ne se passe pas grand chose non plus dans le roman mais Alexis Zorba est savoureux. Ses sorties sont... étonnantes, choquantes parfois, même tellement amusantes et... philosophiques même parfois !

Force est de constater que je me suis sacrément ennuyée devant ce film... je l'ai regardé jusqu'au bout mais plus que d'un oeil à partir de la moitié.... Fichtre, qu'il n'est pas sage d'adapter les livres parfois ! Du coup, ça m'a donné envie de relire le roman, ce chef-d'oeuvre.

Ah j'allais oublier, il y a un passage qui m'a fait mourir de rire, celui de la traversée en bateau sous la tempête, avec les personnages qui miment les mouvements du bateau, c'en est limite une chorégraphie et c'est vraiment marrant !

Bref, sinon, lisez le livre.

zorba_LOGO