morte est la bête

Morte la bête de Lotte et Soren Hammer

Traduit du Danois par Andreas Saint-Bonnet

Éditions Babel Noir, 2011, 527 pages

C'est la rentrée et deux enfants d'une école danoise découvrent dans le gymnase cinq corps d'hommes, pendus, émasculés à la tronçonneuse. On s'interroge tout d'abord sur le concierge de l'école, un bien singulier personnage, alcoolique, dégueulasse et peu recommandable. Sur les raisons de ces meurtres et à cause des mutilations des victimes aux organes génitaux, l'opinion publique a bien son avis : Les victimes sont forcément des pédophiles ou autres prédateurs sexuels. La rumeur va bon train, bien plus vite que l'enquête criminelle. C'est le vieux Konrad Simonsen qui mènent l'enquête en compagnie d'une pelleté d'autres flics dont j'ai bien rapidement oublié les noms. Sauf la Comtesse dont on ne saura certainement jamais vraiment pourquoi on la surnomme de la sorte.

L'enquête traîne et s'embourbe rapidement embourbant le lecteur avec elle... J'ai rapidement perdu tout intérêt pour ma lecture même si je suis allée jusqu'à la page 400 avant de jeter l'éponge avec ravissement... Je me moquais clairement de savoir le pourquoi du comment sur ces meurtres. Je me foutais d'en découvrir plus sur le concierge, certainement le criminel, et son organisation sanglante. Je n'en pouvais plus d'entendre parler de la Comtesse sans savoir pourquoi on s'entête à l'appeler comme ça ! D'ailleurs, je crois dur comme fer qu'il n'y a aucune véritable raison de l'appeler comme ça... sinon que ça fait toujours bien, dans un polar, d'avoir des personnages auxquels on donne des surmons stylés, ça donne toute une ambiance de polar, vous comprenez ! Sauf que ça m'a profondémentr agacée ! Ce serait de toute évidence passé si l'histoire avait été des plus palpitantes... mais c'est malheureusement bien loin d'êre le cas... et c'est quand même bien dommage pour un polar, vous l'avouerez volontiers.

Voilà, vous l'aurez compris, je ne recommande pas ce roman.

Livre lu pour la LC du jour "Polar danois" dans la cadre du Challenge Décembre Nordique.

DSCF8261_2__2_