a_boy_called_christmas

A Boy Called Christmas de Matt Haig

Illustré par Chris Mould

Éditions Canongate, 2015, 266 pages

A la période de Noël, et A Girl pourra en témoigner.... il ne faut PAS me traîner en librairie au milieu de livres de Noël... (surtout si je sors d'une situation débile dans le RER et que j'ai besoin de réconfort!) Bref, nous sommes allées chez Gibert et j'en suis ressortie avec trois livres de Noël... dont celui-ci dont les paillettes ont eu raison de moi.

Nous sommes dans un petit village de Finlande (et là, ça tombe TROP bien pour le mois Nordique, le hasard fait bien les choses!). Même pas un petit village, Nikolas et son père Joël vivent ensemble au milieu de la forêt dans une toute petite maison en bois d'une pièce. C'est bientôt Noël et ce n'est encore pas cette année que Joel pourra offrir un jouet à son fils. Lui, il traîne depuis toujours sa vieille poupée en navet pourri que lui avait confectionné sa maman, morte, tuée par un ours en allant au puits. Sa seule amie, est une petite souris du nom de Miika qui rêve de fromage. Un jour, le chasseur Anders vient rendre visite à Joel pour lui proposer de partir en expédition avec lui. Leur but, trouver le village caché des elfes et ramener une preuve qu'ils existent bien au roi de Finlande. A eux réveillons de Noël, cadeaux, viande ! Joel part et confie Nikolas a sa vieille soeur (de quarante-deux ans... hum!). A son tour, ne supportant plus sa tante, il va partir à travers la Finlande à la recherche de son père et des elfes.

Voici une histoire de Noël bien agréable et qui réinvente la véritable histoire du Père Noël. Tout est judicieusement amené pour donner l'origine de chaque image traditionnelle de Noël : les rennes qui volent, les crackers (l'auteur est anglais), le traîneaux, les cadeaux...

Au détour de cette histoires, on va bien sûr rencontrer des elfes (pas toujours sympa), des prixies (des sortes de fées) dont le trip ultime est de faire exploser des têtes (qu'est-ce qu'elle m'a faire rire celle-là!) et des sortes de gnomes sanguinaires.

C'est un roman plein de magie et d'humour. Il y a des jeux de mots dans le texte qui rendent la lecture très joyeuse et légère, tout comme les illustrations.

Néanmoins, j'ai trouvé que le rythme et l'humour se sont un peu essoufflés en deuxième partie du roman. Alors que j'ai dévoré la moitié du livre, ma lecture a été un peu plus poussive ensuite.

Il n'en reste que c'est quand même une bien agréable lecture de Noël qui vous met bien souvent le sourire aux lèvres!

Livre lu (sans le vouloir au départ) dans le cadre du Challenge "Décembre Nordique".

Logo_D_cembre_Nordique