une banale histoire

Une banale histoire (Fragment du journal d'un vieil homme) de Anton Tchekhov

Traduit du russe par Edouard Parayre, revu par Lily Denis

Editions Folio, 1971, 132 pages

Nicolaï Stepanovitch est un vieil et imminent professeur de médecine russe. Il aime à enseigner dans de grands amphithéâtres remplis d'étudiants avides de ses connaissances. Il vit avec sa femme et sa fille, son fils est parti en garnison quelques part en Russie. Il sait qu'il est à la fin de sa vie, il se pense atteint d'une maladie mortelle en phase terminale, mais il n'en parle à personne et surtout il refuse de se soigner. Nicolaï semble désabusé. A la maison, il ne reconnaît plus sa femme envers laquelle il éprouvait une telle passion lorsqu'il était jeune. Sa fille est puérile et superficielle. Il ne trouve que quelques réconforts chez Katia, sa fille adoptive dont il a obtenu la garde à la mort de son meilleur ami alors qu'elle n'était âgée que de sept ans.

Cette nouvelle est alors un extrait du journal de ce vieil homme. Il nous confie sa maladie, sa peur de sa mort, inévitable, qui se rapproche à grands pas. C'est le bilan d'une vie, avec tous ses regrêts et ses désillusions. Un bilan bien péssimiste au demeurant. Nicolaï comprend soudain que la plus grande jouissance de sa vie, il la trouvait à travers son travail, en enseignant, en cherchant, en rencontrant des gens instruits. Il comprend alors que sa vie personnelle est d'une banalité affligeante, entouré de personnes sans intérêt.

J'ai beaucoup aimé ce texte, je m'y suis beaucoup retrouvée sur certains points, en particulier ce qu'il disait sur l'enseignement et sur l'importance de s'épanouir dans sa vie professionnelle au détriment de sa vie personnelle parfois. Et puis, j'aime ce style, je suis toujours emportée par les textes de Tchekhov. C'est profond et léger à la fois, tragique mais qui nous arrache immanquablement des sourires.

Une belle réussite que cette nouvelle.

Ceci est ma deuxième lecture russe en l'honneur des journées du livre russes qui se sont tenues ce week-end à Paris.

14449003_655070344669277_7701624329916419623_n

Et voici mon le troisième livre sortie de mon immense et vieille PAL pour le Challenge "Objectif PAL" d'Antignone.

objectif pal