cyanure

Cyanure de Camilla Läckberg

Traduit du Suédois par Lena Grumbach

Editons Babel noir, 2011, 155 pages

Nous sommes à quelques jours de Noël et la famille Liljecrona décide de se retrouver pour les fêtes dans une pension sur une petite île au large de Fjällbacka, en Suède. Martin, le petit ami de Lisette, retrouve la compagnie alors que tout le monde est déjà présent : Le frère et les parents de Lisette, son oncle et sa tante avec son cousin et sa cousine, ainsi que le grand-père paternel, Ruben.

Lors du premier repas tous ensemble, Ruben règle ses comptes avec sa famille qui, selon lui, a trop profité de lui et de son argent sans vraiment s'inquiéter du vieux bougre. Soudain il tombe raide mort la tête dans son assiette, empoisonné eu cyanure. Martin est justement policier, il va donc tenter de mener son enquête alors que la famille est prisonnière d'une tempête de neige qui les retient tous, cadavre compris, sur l'île !

Voici une simili enquête que nous lisons car Martin est un bien piètre policier. Il contamine les lieux de crime (car il n'y en aura pas qu'un seul), part faire une petite sieste sans sécuriser les indices ou les lieux, ne pousse pas trop loin les interrogatoires. Bref, ils se sent totalement dépassé par la situation et par le fonctionnement de cette famille qu'il ne connait pas vraiment.

Ce roman es alors une lecture légère et peut-être idéale pour commencer l'année en douceur avec un livre qui se lit très vite et qui ne demande pas trop de réflexion. Et surtout, ça m'a permis de commencer et presque finir (gros LOL) un livre nordique en décembre, parce que, parait-il, Décembre était nordique... haha... enfin janvier le sera enfin pour moi !

Bonne année à tous !

Logo Décembre Nordique