01 juillet 2008

Mes lectures écossaises

J'ai commencé A Scots Quair - Sunset song (le premier tome de la trilogie) de Lewis Grassic Gibbon en Anglais / Ecossais... disons qu'il y a une grande occurence de vocabulaire Gaélique et que moi, le Gaélique, je parle pas! Alors là je vais m'arracher les cheveux... mais bon, mais bon, je vais m'accrocher! Petite mise à jour de mon avancement dans mes romans écossais : Le Coeur du Mid-Lothian de Walter Scott (gniark! gniark! gniark!) Lanark d'Alasdair Gray A Scots Quair de Lewis Grassic Gibbon (en cours) The Flood... [Lire la suite]
Posté par Cryssilda à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juin 2008

"Bad Attitudes" d'Agnes OWENS

Petite biographie rapide d'Agnes Owens... Agnes Owens a été mariée deux fois et a élevé sept enfants. Elle a travaillé en temps que femme de ménage ou encore dans des usines. Elle n'a commencé à écrire que très tard alors qu'elle se mit à fréquenter des ateliers d'écriture. Elle n'aurait jamais été éditée ou n'aurait même jamais osé soumettre ses manuscrits à un éditeur sans le support d'Alasdair Gray et de James Kelman...   Bad Attitudes d'Agnes Owens Editions Bloomsbury, 179 pages Livre non traduit - Ecosse -   Ce... [Lire la suite]
Posté par Cryssilda à 23:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 juin 2008

Mes lectures écossaises : Ca avance! :o)

Après avoir passé un très très bon moment avec Les empreintes du diable de John Burnside, je me suis plongée dans Bad Attitudes d'Agnes Owens, et ça s'annonce très caustique! A priori, Agnes Owens n'est pas traduite en français... à part quelques nouvelles dans le recueil Histoires maigres (en compagnie de Alasdair Gray et James Kelman). Je me permets de copier ce tableau The Kelvingrove Eight : Janice Galloway, Alasdair Gray, Tom Leonard, Bernard MacLaverty, Liz Lochhead, Alan Spence, Jeff Torrington, Agnes Owens de Calum... [Lire la suite]
Posté par Cryssilda à 15:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 juin 2008

"Les empreintes du diable" de John BURNSIDE

Les empreintes du diable de John Burnside Editions Métailié, 218 pages - Ecosse -   "Une nuit d'hiver, il y a très longtemps, alors que la neige venait de tombe, le diable a traversé le village de pêcheurs de Coldhaven en laissant la trace de ses pas dans les rues et sur les toits" (extrait de la 4ème page de couverture) C'est dans ce village écossais de Michael a grandi, au bout d'une pointe donnant sur la mer, de laquelle il peut observer les oiseaux, les étoiles, les marins revenant de mer tôt le matin, le vent... ... [Lire la suite]
Posté par Cryssilda à 13:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
24 juin 2008

"Le Coeur du Mid-Lothian (La Prison d'Edimbourg)" de Walter SCOTT

Le Coeur du Mid-Lothian (La Prison d'Edimbourg) de Walter Scott Editions Folio Classique, 973 pages - Ecosse -   Ce roman raconte le combat de Jeanie Deans dont la soeur se trouve enfermée dans la prison du Mid-Lothian à Edimbourgh au dix huitième siècle. Effie Deans est accusée d'avoir caché sa grossesse et d'avoir par conséquent délibérément mis la vie de son enfant en péril (qui en plus a disparu à la naissance...). Jeanie Deans, digne fille de son père Caméronien puriste, refuse de mentir au procès de sa soeur et ainsi... [Lire la suite]
Posté par Cryssilda à 22:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
24 juin 2008

Mes lectures écossaises : Ca avance! :o)

Ô toi mon vénéré blog!!! Je t'annonce bien joyeusement que j'ai terminé Le Coeur du Mid-Lothian de mon non moins Vénéré Walter Scott! Gniak! Gniark! Gniark! Etat d'avancement de mon écossitude aigüe : Le Coeur du Mid-Lothian de Walter Scott (gniark! gniark! gniark!) Lanark d'Alasdair Gray A Scots Quair de Lewis Grassic Gibbon The Flood de Ian Rankin Les aventures de Sherlock Holmes d'Arthur Conan Doyle Enlevée de Robert Louis Stevenson Le bel âge de Miss Brodie de Muriel Spark Le chien des Baskervilles... [Lire la suite]
Posté par Cryssilda à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2008

"Adios a Mama" de Reinaldo ARENAS

Adios a Mama de Reinaldo Arenas Editions du Serpent à plume - Cuba -   Ce n'est pas facile de faire un commentaire sur un recueil de nouvelles... Celui-ci est très bon, on a un panel des nombreux styles d'écritures de Reinaldo Arenas. Question "crade", il ravalise et dépasse Zoé Valdès dans sa nouvelle Adios a Mama, mais ça passe très bien. Pour la plupart, je pense que les nouvelles de ce recueil ne sont ni plus ni moins que des facettes de Reinaldo Arenas lui-même, même s'il ne dit jamais "je" et que les personnages ne... [Lire la suite]
Posté par Cryssilda à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juin 2008

"Celestino avant l'aube "de Reinaldo ARENAS

      Celestino avant l'aube de Reinaldo Arenas Edition Mille et une nuit, 267 pages - Cuba -   Le roman raconte l'enfance d'un enfant et de son cousin Celestino qui passe son temps à écrire de la poésie sur les arbres que son grand-père s'empresse de couper. Tout celà se passe dans la campagne cubaine, dans une famille de gens peu recommandables. Du coup, ces deux enfants vivent un enfer...   Ce roman est très déroutant, car Reinaldo Arenas ne se contente pas de raconter l'enfance de ses... [Lire la suite]
Posté par Cryssilda à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juin 2008

"La colline de l'ange" de Reinaldo ARENAS

  La colline de l'Ange de Reinaldo Arenas Editions Babel, 177 pages - Cuba -   Le roman est une parodie du roman Cecilia Valdés de Cirilo Villaverde, un des romans fondateurs de la littérature cubaine, si il y a UN classique cubain, c'est celui-ci.   Donc, je n'osais pas trop attaquer ce livre, pensant que j'allais être totalement à côté de la plaque, et puis j'ai lu un commentaire quelque part qui disait que l'on pouvait absolument suivre sans avoir lu l'oeuvre originale.   Hé bien quel bon moment j'ai... [Lire la suite]
Posté par Cryssilda à 12:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
22 juin 2008

"Le Portier" de Reinaldo ARENAS

  Le Portier de Reinaldo Arenas Editions Rivages, 246 pages - Cuba -   L'histoire d'un portier exilé cubain a New York, employé dans un immeuble aux habitants des plus originaux. Petit a petit on se retrouve dans un monde irrationnel dans lequel il fera ami/ami avec des animaux, transformant le roman en belle fable.   Un roman parfaitement bien ércit avec beaucoup d'humour et de cynisme. Une fable qui est en fait une grosse critique de la folie de la société américaine.   Cryssilda  
Posté par Cryssilda à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :