Aujourd'hui, j'aurais dû publier mon billet sur Anna Karénine de Léon Tolstoï.... Mais à la place, je vais faire quelque chose que je ne fais jamais ici, c'est à dire vous raconter un peu ma vie.

La semaine dernière était en passe d'être qualifiée de bonne semaine de merde (excusez mon langage) mais elle s'est terminée en véritable semaine pourrie de merde avec le cambriolage de mon appartement vendredi dernier. J'étais alors déjà très en retard dans Anna Karénine, mais les catastrophes à répétition m'ont quelque peu empêché de me faire un marathon lecture pour finir le roman à temps. A cette occasion, je découvre que la police française est bien loin d'un bon vieux Rebus ou Wallender, ils n'arrivent même pas aux orteils de Columbo ! Je vis une vraie parodie d'enquête et les flics ne jouent qu'un rôle de figuration.... Mais où sont donc les experts des "paluches" (ah ça j'ai quand même trouvé ça marrant, je dois l'avouer, quand ce soir au téléphone la flickette ma dit "et les paluches ne sont toujours pas passées????")? Bref, depuis vendredi, je ne dois RIEN toucher pour ne pas effacer les empreintes (vous remarquerez que je ne me sers pas de cette excuse pour ne pas lire Anna. J'aurais pu. Ce roman fait partie de ceux qui ont été sauvagement jetés à terre, comme une bonne partie de ma PAL) (je rigole doucement en imaginant la déception des voleurs, chez moi, parmi les livres, devant ma vieille télé pourrie) (mais je ne rigole pas trop longtemps quand même).

En attendant, j'en appelle à toute la force policière de la terre pour rassurer la population - du moins s'ils ne rassurent que moi, ça me va également. T'es où Rebus ? Wallander ? Erlendur ? Jack Bauer ? Christopher Meloni ? Peter Carlisle? Fin MacLeod ? Euh...... Hondelatte ??

Bref, je m'excuse de mon retard auprès de tous les participants et je dis bravo à tous ceux qui ont bel et bien terminé leur lecture pour aujourd'hui !

Promis, je termine Anna dès que tout se règle. En attendant, je bois un thé et j'essaie de lire un roman qui se passe au fin fond d'une île écossaise, et même ça, c'est compliqué (oui, l'heure est grave.)