IMG_20190610_200214_103[25057]

L'héritage des jumeaux diaboliques de Gareth P.Jones

Traduit de l'anglais par Pascale Jusforgues

Livre de Poche jeunesse, 2019, 400 pages

Lorelei et Ovide vivent dans un grand manoir ennuyeux. Ils ont 14 ans et sont élevés par une troupe de serviteurs depuis la mort de leur parents : Le père assassiné par la mère, la mère tuée par un coup de tonnère. Fidèles à leurs gènes, il passent le temps à essayer de s'entretuer, il faut dire qu'on les garde dans une ambiance sinistre, les plats sont fades, ils n'ont pas le droit d'aller à l'école, ni en ville... et oh misère ! Lorelei doit terminer la lecture de tous les livres de la bibliothèque du manoir avant d'avoir le droit d'en emprunter un à la bibliothèque municipale ! Bref, faut bien qu'ils s'occupent.

Un jour, tout bascule lorsqu'ils décident d'une trêve. Un huissier doit établir un nouveau testament : si l'un d'entre eux meure avant leur seize ans, l'autre n'héritera pas !

Mais voilà, la mise en place du nouveau testament implique l'entrée dans leur vie de nouveaux intervenants qui vont tout chambouler, jusqu'à la prétendue histoire de leur famille.

Voici un livre que j'ai reçu en cadeau de la part de mon amie Lou pour m'inciter à essayer de me replonger dans la lecture en douceur mais également, mine de rien, pour essayer de m'attirer dans le mois anglais 2019 que j'ai déserté cette année pour cause de grande tristesse.

J'ai lu ce roman avec plaisir même si je ne suis pas une adepte de la littérature jeunesse, doucement mais sûrement. Cela a eu le mérite de confirmer que oui, je me remets à la lecture, l'un de mes occupations doudou qui m'a tellement manqué depuis plus d'un an et demi alors que j'en avais tellement besoin ! 

Je les ai trouvés bien amusants ces deux jumeaux, bien cyniques, limite humour noir ! Et puis, alors que je m'attendais à un roman du type grosse farce, le retournement de situation nous plonge dans une intrigue bien plus profonde, limite polar, triste mais rassurante en même temps, sur la nature humaine et sur la foi que l'on peut avoir en ses parents (enfin c'est pas le cas pour tout le monde, mais ça a été le cas pour eux et pour moi, c'est déjà ça!)

Merci copine Lou pour ton soutien sans faille et pour toujours me pousser, mine de rien, vers les livres et l'englishitude que l'on aime tellement !

Livre lu dans le cadre du Mois Anglais, si j'avais eu un ordi sous la main ce weekend, j'aurais été, malgré moi, à l'heure pour une LC ! :)

60487718_2634758273417215_7035887215238447104_n