MV5BNjUyNDg5OWUtYjZmMC00MmQ4LThjZjYtZmE4MzBhMzI2MzQ1XkEyXkFqcGdeQXVyMjA0MzYwMDY@

Mansfield Park

Film anglo-américain de Patricia Rozema, 1h52, 1999

D'après Jane Austen

Avec Frances O'Connor, Alessandro Nivola, Embeth Davidz...

Fanny Price habite à Portsmouth avec ses parents et ses nombreux frères et soeurs. Sa mère a fait un mariage d'amour et vit maintenant dans la pauvreté avec son capitaine alors que ses deux autres soeurs ont de belles situations et vivent ensemble dans la belle demeure de Mansfield Park. Alors qu'elle a une dizaine d'années, elle est appelée par ses tantes pour aller vivre à Mansfield Park. Ce qui se présente tout d'abord comme une bonne action de leur part n'est en fait que mise en scène car, bien que Fanny vivra dans de meilleures conditions (ça ne peut pas être bien pire en même temps), elle ne sera pas traitée de la même façons que ses cousins et cousines. Très rapidement, elle se lit d'une belle amitié avec son cousin Edmund.

Fanny Price grandit et devient une charmante jeune femme, brillante en plus (contrairement à ces demoiselles ses cousines). Elle va forcément être rapidement confrontée à la question du mariage. Nous sommes en 1805 et les jeunes femmes n'ont pas grand mot à dire à ce sujet si la famille donne son approbation à un tel projet. Mais Fanny va refuser les avances du mignon tout plein Mr Crawford (nan mais sérieux?!) et préférera retrouver ses parents, pour vivre dans un endroit dans lequel elle aura l'impression d'appartenir et où on la traitera en égale. 

Vu que c'est canicule (et non pas clavicule, comme dirait l'un de mes troisièmes...) et que je ne suis même pas bonne à lire avec ce mal de tête, j'ai voulu trouver un film anglais pour aujourd'hui. Dans ma pile de DVD anglais (que je n'ai pas achetés, je tiens à le souligner), il n'y avait que du Jane Austen, ou presque... ouais bof... et sur Netflix, pas grand chose de plus.... alors résignée, allons-y pour Jane Austen. Et pour essayer de limiter les dégâts, allons-y avec une de ses histoires que je n'ai pas lue ! (Voyez au passage comme je traîne du pied.)

J'ai tout d'abord eu très très peur de tous les passages au ralenti, signes de romantisme exacerbé (ce côté de Jane Asuten qui me gène profondément... même si d'autres diront que ce n'est pas romantique, gnagnagna) mais le reste m'a fait oublié ce désagrément. J'ai bien aimé le personnage de Fanny, intéressante, droite dans ses bottes même quand elle est amoureuse. Les personnages ne sont pas lisses comme dans les autres Jane Austen de ma connaissance, ils ne passent pas leur temps à bavarder sur des intrigues amoureuses comme dans une cour d'école. Il y a des bad boys, en particuliers Tom (le cousin de Fanny, qui aime le théâtre, la picole et s'amuser), des filles qui trompent leur mari, des pères de famille pas très recommandables... bref ce n'est pas un monde parfait, ce qui pour moi ressemble plus à la réalité qu'à une belle histoire.

Il y a dans ce film une RÉELLE réflexion sur le mariage et la condition des femmes à l'époque (cette fois! car d'habitude on me le vante avec Jane Austen mais je n'en vois jamais la couleur!) ainsi que sur l'esclavage (et j'ai beaucoup apprécié cet aspect du film!) Alors je peux le dire, j'ai aimé ce film ! :)

Regardé dans le cadre du Mois Anglais.

60487718_2634758273417215_7035887215238447104_n