Tana-French-Les-lieux-infideles

Les lieux infidèles de Tana French,

Editions Points, 2011, 497 pages

Frank dans le quartier populaire de Liberties à Dublin. Il est jeune, amoureux et plein de rêves... il espère surtout quitter sa famille qui le rend fou. Son père est violent et boit. Les enfants essaient de garder bonne figure comme ils peuvent mais c'est bien difficile dans un quartier ou tout le monde se connaît et où tout se sait. Il décide de s'enfuir en Angleterre avec sa petite amie Rosie, sans prévenir personne de leur entourage. La nuit venue il attend Rosie au point de rendez-vous prévu, mais elle ne vient pas. Frank retrouve alors un message qu'elle a laissé derrière elle, elle part sans lui tenter sa chance en Angleterre. Il décide alors de tout quitter, de partir sans elle (dans un autre quartier de Dublin, certes) et de couper tout contact avec sa famille... jusqu'à ce que vingt ans après, sa soeur l'appelle toute paniquée, ils viennent de retrouver la valise de Rosie dans une vieille maison abandonnée du quartier... Qu'est-il arrivé à Rosie ? Est-elle partie quand même sans aucun bagage ? A t-elle fait une mauvaise rencontre la nuit du rendez-vous ? Frank est maintenant flic, on l'éloigne de l'affaire car il est trop impliqué... mais comment un flic pourrait-il accepter de regarder ce qui se passe sous ses yeux sans rien faire  ?

Je ne connaissais pas cet auteur et j'avoue que j'ai tirer de ce livre de ma pal juste parce que j'ai découvert que l'histoire se passe à Dublin. La couverture me n'inspirait pas des masses, le titre non plus d'ailleurs, je pensais à une histoire sur l'adultère à vrai dire (ben oui, je ne lis pas les 4ème pages de couv', c'est toujours plus fun!). Alors évidement... surprise !

J'ai beaucoup aimé le style de Tana French, assez percutant et direct ! L'histoire est très bonne, on pense comprendre et puis l'auteur en remet une couche sur la complexité des relations dans la famille de Frank, sans parler des histoires de jeunesse de leur parents qui semblent flotter comme une ombre sur tout le quartier. Aux Liberties, tous le monde se connaît depuis des générations, et les gens se marient entre eux...

C'est l'énigme de Rosie que l'on cherche à élucider... mais la situation aussi prétexte pour que Frank se retrouve de nouveau confronté à sa famille. Il est maintenant père d'une adorable petite fille, divorcé. Holly se retrouvera elle aussi embarqué bien malgré elle dans ce bordel familial et judiciaire.

J'ai beaucoup aimé la relation de Frank à sa fille, très touchante. Le roman soulève le problème de l'appartenance familiale, des racines, du rôle et du rayonnement de la famille dans une vie. Donc au delà du roman polar pur, on découvre aussi la réalité de certaines familles dublinoises dans le milieu populaire.

Un roman que je recommande alors, juste un petit bémol sur la fin du livre qui s'éternise un peu trop à mon goût. Je relirai avec plaisir d'autres romans de l'auteur !

Logo mois irlandais

Pour suivre tous les billets des participants à ce mois irlandais, n'hésitez pas à consulter le récapitulatif ICI !