Je prédis, telle Mme Irma, un ralentissement manifeste sur le blog pour l'année à venir. Le mois dernier, j'ai vu de la lumière et je suis allée passer les épreuvres de l'agrégation externe d'anglais.

grande_bretagne_1606

J'ai appris deux choses :

1) Contrairement au CAPES, l'agrégation ça ne s'improvise pas.

2) Je suis capable d'écrire pendant six heures sur un livre que je n'ai pas lu. Pareil sur les républicains états-uniens auxquels je ne connais rien.

Mais, et il n'est pas la peine d'attendre les résultats de l'écrit pour l'affirmer, je rempile pour une deuxième année et cette fois, je prépare les épreuves.

Alors, adieu les mois thématiques ! (sauf le Mois Anglais mais je risque d'y aller tranquillou, comme pour le Mois Kiltissime qui vient de se terminer.) Et surtout, vous allez avoir :

1) L'impression que je vous raconte ma vie. En effet, j'ai l'intention d'écrire des chroniques d'agrégation pour me motiver, plus j'en parle, plus je serai obligée de préparer et de réussir.

2) L'impression que je tourne mono-maniaque (ou encore PLUS que d'habitude.) Je risque d'avaler TOUS les livres des auteurs au programme, parce que quand même, c'est l'agrégation et ce n'est pas du tout du tout sérieux de faire l'impasse sur un roman quand sa spécialité, c'est la littérature (et d'en être à écrire sur un livre qu'on a pas lu, c'est la lose, c'est la honte.) Et puis quand je fais quelque chose, j'y vais à fond ! (c'est une qualité ou un défaut, je n'ai pas encore tranché.) Alors cette agrégation risque bien d'être une bobine sans fin pour moi.

Premiers jours de vacances scolaires, j'ai téléchargé tous mes livres et je me suis déjà mise à la lecture du roman qui me faisait le plus peur : Roxana de Daniel Defoe (on avait passé un très mauvais moment ensemble avec Robinson Crusoe.) Et bonne nouvelle, ça me plaît !

J'ai passé presque toute ma journée à lire et j'ai le cerveau vidé, rincé, confituré. Rien de mieux qu'un épisode de The Big Bang Theory que je viens de m'accorder pour décompresser (même si c'est un peu le choc des cultures!) et un débat politique ce soir pour relativisier, nan, j'déconne. J'ai l'impression de rajeunir d'une vingtaine d'années, quand je révisais pour le bac ! Et... on est en qu'au premier jour. GROS LOL.

Bref, je voulais aller me faire à manger là, mais je crois que je vais retourner un peu aux coucheries de Roxana.