marcus malte

Le lac des singes de Marcus Malte

Editions Folio Policier, 2009, 280 pages

Mister est un pianiste plutôt doué. Son club de jazz de Paris étant fermé pour l'été, son copain, le "gros" l'appelle pour venir jouer le soir dans le casino à d'Evian. Mais un serial killer sévit à Evian (le crime peut sévir partout messieurs, dames, même à Evian, oui!): quelqu'un s'amuse à tuer les gros gagnants du casino, un par un. Mister va mener l'enquête malgré lui, alors que lui, tout ce qu'il veut, c'est une pizza ! On croisera alors des personnages hauts en couleur, comme Frelon, le chauffeur de taxi un peu bizarre mais qui en connait long... ou encore Finn le magicien gangster. Tous embarqués dans un histoire incongrue que personne ne comprend vraiment. En parallèle, on suit les enregistrements sonores sur lesquels le tueur raconte ses mémoires, ses vieux fantômes, son mal être.

Je ne connaissais pas du tout Marcus Malte et il a atterri sur mes étagères grâce à ma cousine. De façon habituelle je ne me tourne pas vers les polars français, mais bon, vu qu'on me l'offre et qu'il faut bien faire descendre la PAL... J'ai été agréablement surprise par ce roman. C'est pas spécialement l'enquête qui m'a séduite, car finalement ce n'est pas le coeur de l'histoire et j'ai d'ailleurs trouvé que le dénouement manquait de lien avec le reste du livre... Par contre, j'ai aimé les personnages et leur réflexions sur la vie et sur la nature humaine. Les situations sont bien souvent décalées et Marcus Malte fait cohabiter des personnages qui ne vont pas ensemble avec beaucoup de cynisme et d'humour noir. Aussi, avec l'ambiance casino, nuit, meurtre, mystère, on retrouve tout à fait l'ambiance des films américains noirs, avec le fumée de cigare etc...

Une belle découverte !