CatoblépasCatoblépas de Gaétan Soucy

Editions Boréal, 2001, 100 pages

Aujourd'hui c'est la LC Gaétan Soucy et je n'avais eu le temps de ne rien lire... pour remédier à cela, j'ai sorti de la biblio l'un de ses livres les plus courts et peut-être aussi celui que j'aime le moins (oui, c'est malin!).

Ce livre est une pièce de théâtre et la suite de La petite fille qui aimait trop les allumettes (donc plein de spoilers pour ceux qui n'ont pas encore lu le roman! je vous aurais prévenus!).

Alice, vingt ans après la mort de son père et la naissance de "son" enfant, se retrouve à épier pas la fenêtre d'un villa, avec une vieille bonne soeur. Elles essaient d'appercevoir Robert, l'enfant handicapé qui a été retiré à Alice dès sa naissance. Les deux femmes racontent ces vingt ans : L'un se confie du vide que lui a laissé cet enfant, l'autre comment elle s'est décreté mère de subsitution, totalement inconsciente !

Comme je l'ai souvent dit, cette pièce n'arrive pas à la cheville de La petite fille qui aimait trop les allumettes... Le texte est loin d'être aussi abouti, la langue n'est vraiment pas aussi remarquable... il en reste par contre l'impression d'étrangeté et de stupeur, comme si les personnages ne parvenaient pas à se défaire de la folie de cette famille, même quand ils ne sont pas élevés avec... En ressort également la folie de la religion et de ses membres, la bonne soeur n'a rien à envier au père d'Alice dans sa folie.

Lu pour la LC Gaétan Soucy organisée dans le cadre du Mois Québécois par Yueyin et de Karine

québec en septembre